Press Review – 19 March 2020

‘ Hôtellerie: premières fermetures – L’annonce de la restriction des passagers de l’Union européenne le 16 mars dernier, qui a fortement fragilisé  cette industrie.’ (L’express – Jeudi 19 Mars 2020)

‘ Covid-19 – Le PM : « Maurice en état d’urgence sanitaire » Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, a lors d’une conférence de presse confirmé, en début de soirée d’hier, que les autorités ont détecté trois cas positifs au Covid 19 à Maurice. ’ (Le Défi Quotidien – Jeudi 19 Mars 2020)

‘ Monitoring et Screening : L’OMS se veut rassurante pour Maurice – Le Dr Laurent Musango, de l’OMS : « Si par malheur nous avons un cas, l’OMS le communiquera à la population »’ (Le Mauricien – Mercredi 18 Mars 2020)

‘ Covid-19: des étudiants Mauriciens coincés dans des aéroports à travers le monde – Dubaï, Istanbul, Kuala Lumpur…. Nombreux sont les étudiants qui sont en ce moment même bloqués dans des aéroports, dans plusieurs pays.’ (L’express – Jeudi 19 Mars 2020)

‘ Trois cas importés – Les patients testés positifs sont âgés de 21, 25 et 59 ans respectivement et sont tous du sexe masculin. Les deux jeunes sont revenus au pays le 14 et le 18 mars respectivement. ’ (Le Défi Quotidien – Jeudi 19 Mars 2020)

‘ COVID-19 : L’hôtellerie appréhende « une phase critique » – À partir de la semaine prochaine, la hantise des chambres d’hôtels vides plane sur cet important secteur économique.’ (Le Mauricien – Mercredi 18 Mars 2020)

‘ Covid-19: trois cas confirmés – Avant que le premier ministre, Pravind Jugnauth, ne prenne la parole, il était déjà évident pour les journalistes présents que les nouvelles ne seraient pas bonnes.’ (L’express – Jeudi 19 Mars 2020)

‘ Toutes les écoles fermées jusqu’à nouvel ordre – Suite à l’annonce du Premier ministre sur les trois cas de Covid-19 positifs, tous les établissements scolaires sont fermés à partir de ce matin, jeudi 19 mars, ce jusqu’à nouvel ordre. ’ (Le Défi Quotidien – Jeudi 19 Mars 2020) ‘ Pandémie COVID-19 : Mars et avril, les mois les plus critiques pour le tourisme – Un déficit variant dans la fourchette de 50 000 et 100 000 touristes à craindre – Des comités de crise institués dans plusieurs groupes hôteliers.’ (Le Mauricien – Mercredi 18 Mars 2020)